Vigne Analyses Analyses

Etat azoté: azote assimilable, N-tester

Etat azoté: azote assimilable, N-tester

 

Les enjeux :

La bonne gestion de l’alimentation azotée présente plusieurs enjeux majeurs : améliorer la qualité œnologique, garantir l’état sanitaire des raisins, et assurer un niveau de récolte en adéquation avec les souhaits de l’exploitant. L’utilisation d’indicateurs fiables de l’état azoté des parcelles est indispensable pour effectuer les choix agronomiques les plus adaptés.

La méthode :

Au laboratoire, nous effectuons sur moût un dosage d’azote alpha-aminé primaire et d’azote ammoniacal qui ont démontré leur efficacité dans l’estimation du niveau de nutrition azotée des vignes (VAN LEEUWEN et al. 2000). L’interprétation de cet indicateur doit être menée conjointement avec une évaluation de la charge, qui implique une certaine dilution des composés contenus dans les raisins.
Sur le terrain, le N-tester permet également d’obtenir des résultats fiables dans la mesure où il est utilisé par un utilisateur expérimenté (même publication). En effet, le N-tester permet d’obtenir une valeur liée à l’intensité de la coloration du feuillage, coloration dépendante de l’azote, mais pouvant également être plus faible en cas chloroses ou de traitements cupriques. C’est pourquoi une observation fine de la zone mesurée est nécessaire conjointement à la mesure. Utilisé dans de bonnes conditions, le N-tester constitue cependant un indicateur intéressant et fiable, qui peut être utilisé en cours de saison sans destruction d’organes et indépendamment du niveau de charge en raisins.

Les conclusions :

Ces indicateurs complémentaires permettent de statuer sur l’état azoté des vignes, et ainsi de prévoir un itinéraire cultural adapté visant à optimiser le potentiel terroir. Ces critères objectifs sont déterminants dans le choix des fumures, du mode d’entretien des sols, mais également dans le zonage intraparcellaire du potentiel viticole.

Le Coin des Experts