Vigne Analyses Analyses

Etat hydrique : Delta C13, Potentiel tige

Etat hydrique : Delta C13, Potentiel tige


Les enjeux :

L’influence de la contrainte hydrique sur la qualité des vins a été largement démontrée par de nombreux scientifiques (DELOIRE,1 2006, VAN LEEUWEN et al., 2003).1 Sovivins vous propose d’utiliser des méthodes de mesure performantes pour caractériser l’état hydrique du vignoble.1 En cours de saison,1 cette information permet de piloter les opérations au vignoble (potentiels hydriques),1 et en fin de saison, elle permet de caractériser le potentiel terroir (delta C13 *).1

La méthode :

Mesure du Delta C13 * : l’isotope 13C est présent à un peu plus de 1% dans le CO2 atmosphérique. Cependant, c’est l’isotope 12C qui est préféré par la plante lors de la photosynthèse.1 Lorsque celle-ci entre en situation de contrainte hydrique, les stomates se ferment, induisant une absorption moins discriminante vis-à-vis du 13C. On vient alors mesurer dans les sucres du raisin le rapport isotopique entre ces deux éléments.1Plus ce rapport, nommé delta C13 *, est élevé (proche de -20 p.mille), plus la contrainte hydrique est forte.1Cette mesure étant effectuée sur les sucres du moût,1 elle permet d’obtenir un résultat global sur l’ensemble de la maturation,1c’est pourquoi on la nomme méthode intégrative.1

Mesure du potentiel hydrique :
Lorsque la plante est en situation de transpiration, un appel de sève dans les vaisseaux est créé depuis les racines au contact de l’eau libre vers les feuilles.1 La tension d’eau engendrée est d’autant plus forte que la plante est en situation de contrainte1 hydrique.1 A l’aide d’une chambre à pression, on peut mesurer in situ la pression d’air nécessaire qu’il faut exercer sur la feuille pour annuler cette tension d’eau dans la plante.1 On obtient alors une valeur de potentiel hydrique foliaire,1 qui est d’autant plus négative que la contrainte est forte.1 Cette mesure permet de connaître l’état hydrique de la vigne à l’instant de la mesure.1

Les conclusions :

En lien avec le calcul du bilan hydrique climatique, ces deux types de mesures sont complémentaires et permettent :1

  • d’optimiser le parcours cultural du vignoble pendant l’année en cours
  • de caractériser le potentiel qualitatif d’un millésime1
  • de caractériser le potentiel qualitatif des vignes1

 * licence exclusive INRA